Le psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique non transmissible qui peut fortement entraver la vie des patients. Lors d’un psoriasis, les cellules cutanées arrivent trop vite à maturité. Des signaux défectueux provenant du système immunitaire ont pour effet que les cellules cutanées se divisent en quelques jours au lieu de plusieurs semaines. La prolifération extrêmement rapide des cellules cutanées et l’inflammation qui l’accompagne entraîne ce qu’on appelle des lésions psoriasiques. Ces altérations de la peau ont trois caractéristiques principales: desquamation, épaississement et inflammation (rougeur). Le psoriasis peut se manifester à n’importe quel âge et touche autant les hommes que les femmes. Souvent le psoriasis apparaît dans l’adolescence entre 16 et 22 ans. Un autre pic se situe entre 57 et 60 ans. La fréquence des patients psoriasiques dans le monde varie entre 0.09 et 11.4 %, ce qui fait de la maladie un problème global sérieux. En Europe, environ 3 % de la population sont atteints du psoriasis.

Cause 

On ignore encore jusqu‘à présent la cause exacte du psoriasis. On sait toutefois que certains facteurs peuvent déclencher la maladie et/ou l’aggraver. Parmi ces facteurs il y a par exemple les infections, le stress, l’irritation mécanique de la peau, l’alcool, le tabagisme et certains médicaments. Le psoriasis n’est pas contagieux, on ne peut donc pas l’attraper par contact corporel. Il n’a rien à voir non plus avec un manque d’hygiène. Par contre la maladie est héréditaire, cela signifie qu’une prédisposition génétique est présente.

Symptômes

Les manifestations concomitantes les plus fréquentes d‘un psoriasis sont la formation de squames sur la peau (92%), de fortes démangeaisons (72%), appelées aussi prurit, une atteinte du cuir chevelu (formation de pellicules)(62%), des rougeurs (69%) ainsi qu’une atteinte des ongles (entre 4.2% et 69%). D’autres symptômes non visibles peuvent être: l’arthrite psoriasique, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, le diabète, des taux de lipides sanguins élevés, mais aussi le surpoids ou les fluctuations d’humeur.

En plus des maladies physiques, le psoriasis comprend souvent aussi une souffrance psychique, car les manifestations visibles entament l’assurance des personnes atteintes. Celles-ci peuvent alors par honte ne plus prendre part aux activités sociales, dont le travail, et courent donc le risque de rester seules et isolées.

Options thérapeutiques 

On ne peut pas guérir du psoriasis, mais on peut aujourd‘hui bien le traiter. Il existe différentes options thérapeutiques qui contribuent à soulager et traiter les symptômes d’un psoriasis. La médecine traditionnelle classe les différentes thérapies en 5 catégories

  • Traitements externes (topiques)
    Ils comprennent des produits qui sont appliqués sur la peau, comme les crèmes, les gels ou les pommades.
  • Photothérapie
    Traitement par la lumière, soit par les rayons UV, soit par la lumière solaire
  • Traitements systémiques conventionnels1
    Médicaments administrés en comprimés (traitement oral) ou par injections. Le nom de traitements systémiques signifie qu’ils touchent le corps dans son entier et pas seulement une zone de peau locale.
  • Traitements systémiques à effet ciblé2
    Ces médicaments sont fabriqués chimiquement et font partie du nouveau groupe des thérapeutiques de base ciblées et orales (prises par la bouche).
  • Traitements biologiques
    Les médicaments fabriqués par biotechnologie (biologiques3) sont un type spécial de traitement systémique, administré normalement par injection ou perfusion, qui vise une certaine partie du système immunitaire.

1Le concept de thérapie systémique désigne en médecine somatique le traitement de tout l‘organisme pour lutter contre une maladie; le traitement local de la maladie est appelé thérapie externe ou topique.
2“ à effet ciblé“ signifie que l‘actif du médicament agit par exemple sur une certaine protéine dans le corps et n’a pas en même temps un effet sur plusieurs objectifs différents.
3Les biologiques sont des anticorps ou des substances analogues aux anticorps  

Sources:

  • Global World Report on Psoriasis, World Health Organization WHO, 2016 http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/204417/1/9789241565189_eng.pdf
  • Gerd Herold und Mitarbeiter; Innere Medizin, Gerd Herold, Köln, 2018
  • Société suisse pour le psoriasis et le vitiligo SSPV, dépliant « Aperçu du psoriasis et de l’arthrite psoriasique »
  • Société suisse pour le psoriasis et le vitiligo SSPV, dépliant « Options thérapeutiques pour le traitement du psoriasis »