Myélome multiple

Le myélome multiple, appelé plasmocytome, est une maladie des plasmocytes. Les plasmocytes sont une sorte spéciale de cellules sanguines qui sont responsables de la fabrication des anticorps. Normalement un plasmocyte ne prolifère qu’aussi longtemps qu’il est nécessaire à la défense immunitaire. Mais dans un myélome multiple, les plasmocytes dans la moelle osseuse se transforment en cellules cancéreuses (cellules myélomateuses) et se multiplient ensuite de manière incontrôlée. Cela a pour conséquence que le corps repousse les cellules sanguines saines et produit à la place des anticorps incomplets et donc incapables de fonctionner normalement.

Environ 560 personnes en Suisse tombent malade chaque année, dont environ 310 hommes et 250 femmes. L’âge moyen lors du diagnostic est d’environ 70 ans. Les hommes sont plus souvent atteints. Le myélome multiple est le cancer le plus fréquent dans la moelle osseuse et dans les os.

Bon à savoir: Le myélome multiple

Le sang
Le sang se compose de cellules sanguines et de liquide (le plasma). Les cellules forment environ 45% du sang.
Il y a 3 types de cellules sanguines

  1. Les globules rouges servent à transporter l’oxygène des poumons dans tout le corps.
  2. Les globules blancs sont responsables des défenses contre les pathogènes.
  3. Les plaquettes sont chargées de l’hémostase, après des blessures par exemple etc.

Les globules blancs se répartissent à leur tour en trois groupes: granulocytes, monocytes et lymphocytes. Il existe deux sortes de lymphocytes: lymphocytes T et lymphocytes B. Ces derniers se développent dans la moelle osseuse et dans divers organes lymphatiques pour devenir ce qu’on appelle des plasmocytes. Lors de la formation d’un myélome multiple, les plasmocytes jouent un rôle important, car ils ne forment plus d’anticorps normaux, mais ne secrètent plus que des fragments de ces anticorps (appelés protéines M ou paraprotéines).

Cause

La cause exacte des myélomes multiples est inconnue.

Symptômes

Les symptômes possibles de cette maladie sont entre autres: douleurs dorsales, douleurs osseuses, fatigue, abattement, sensibilité aux infections, élévation de la température, perte de poids involontaire, sueurs nocturnes.

En raison de l’éviction des cellules sanguines saines, de la production d’anticorps dégénérés et de la dégradation de la moelle osseuse, d’autres symptômes peuvent apparaître au cours de la maladie.

Options thérapeutiques

On peut traiter un myélome multiple de diverses façons. Parmi les deux procédures thérapeutiques les plus fréquentes, il y a le traitement médicamenteux et la chimiothérapie à haute dose avec transplantation des cellules souches du sang. En outre la radiothérapie est utilisée pour soulager les douleurs osseuses et pour prévenir les fractures.

Un traitement du myélome multiple a pour but d’inhiber la croissance des cellules myélomateuses et de les tuer.


Sources:

  • Ligue suisse contre le cancer, Berne, brochure « Myélome multiple, plasmocytome », 2018
  • Gerd Herold und Mitarbeiter; Innere Medizin, Gerd Herold, Köln, 2018
  • Ligue suisse contre le cancer, Berne, brochure « Le cancer en Suisse. Un tour d’horizon », 1e édition, 2017