Cancer du pancréas

Le pancréas est situé entre l’estomac, la rate et le foie. En simplifiant, le pancréas se compose de trois parties: une tête, un corps et une queue. Sa tâche principale est de produire des sécrétions pour digérer la nourriture et réguler le taux de sucre dans le sang. Une tumeur naît dans le pancréas par croissance incontrôlée des cellules pancréatiques qui produisent normalement les sucs digestifs. Ces tumeurs peuvent être bénignes ou cancéreuses. Les tumeurs cancéreuses croissent rapidement et peuvent dans certaines conditions former des métastases dans le foie, le poumon ou d’autres parties du corps. En Suisse 1250 personnes environ sont atteintes chaque année d’un cancer du pancréas, appelé également carcinome pancréatique, les hommes et les femmes étant autant touchés. Le cancer du pancréas est une maladie de la vieillesse. Presque 60 % des patients ont plus de 70 ans au moment du diagnostic. 7 % de tous les cas de décès à la suite d’un cancer en Suisse sont dus au cancer du pancréas. Cela correspond à environ 1150 décès par an.

Cause

La cause qui entraîne un carcinome pancréatique ne peut pas être prouvée clairement et scientifiquement jusqu’à aujourd’hui. Des facteurs comme par exemple une prédisposition génétique jouent un rôle, mais le fait d’avoir fumé des cigarettes pendant de nombreuses années est également un risque. Le tabagisme est le facteur de risque le mieux prouvé au point de vue épidémiologique. Une consommation d’alcool importante pendant de nombreuses années représente aussi un risque.

Symptômes

Pendant assez longtemps le cancer du pancréas ne suscite aucun symptôme, raison pour laquelle on ne le découvre souvent qu’à un stade très avancé. À ce moment-là, il est déjà trop tard pour pouvoir l’opérer. Selon la localisation de la tumeur (2/3 des tumeurs naissent dans la tête du pancréas, le reste dans la queue ou parsemées dans le corps du pancréas ou dans tout le pancréas), les problèmes et les symptômes varient. Certains de ces symptômes peuvent être (liste non exclusive et non exhaustive):

  • jaunisse subite, la plupart du temps non douloureuse
  • douleurs abdominales diffuses
  • nausées et vomissements
  • manque d’appétit, perte de poids, diarrhée, thromboses
  • fatigue

Options thérapeutiques

Divers facteurs sont décisifs pour le choix du traitement, comme par exemple le type, la situation et l‘étendue de la tumeur, le stade de la maladie, les propriétés du tissu cancéreux enlevé lors de l‘opération, ainsi que l‘état général du patient ou de la patiente. L’objectif du traitement est cependant toujours l’ablation chirurgicale complète de la tumeur. Dans les cas où la tumeur ne peut pas être complètement retirée, un traitement complémentaire comme la chimiothérapie ou la radiothérapie est conseillée pour ralentir la croissance tumorale ou pour réduire les symptômes occasionnés par la tumeur restante. Souvent les trois options thérapeutiques sont utilisées, séparément, associées ou l’une après l’autre.


Sources:

  • Groupe suisse d’entraide pour les maladies du pancréas, brochure « Les maladies du pancréas », 2007
  • Ligue suisse contre le cancer, brochure « Le cancer en Suisse. un tour d’horizon », 1e édition, 2017
  • Gerd Herold und Mitarbeiter; Innere Medizin, Gerd Herold, Köln, 2018
  • Ligue suisse contre le cancer, brochure « Le cancer du pancréas », 2012