Maladie privant de sommeil: comment puis-je m‘endormir mieux?

27.06.2018   |   12:53 CET

Dormir est important, tout le monde est d‘accord sur ce fait. Le corps et l’esprit se reposent, nous «digérons» les événements de la journée écoulée et nous nous préparons au jour nouveau. Si nous dormons suffisamment sans être dérangés, nous pouvons démarrer la journée suivante en ayant fait le plein d’énergie. Mais si nous manquons de sommeil, nous le remarquons: la concentration et la vitesse de réaction peuvent être entravées, nous nous sentons mous/molles et sans énergie ou de mauvaise humeur.

Alors que les personnes en bonne santé peuvent déjà avoir des problèmes à s‘endormir, que ce soit à cause de tensions internes, d‘un calendrier de rendez-vous complet ou d’un certain mode de vie, comme par exemple le travail en équipes, c’est encore plus le cas pour les personnes qui ont une maladie grave ou chronique. Les patients ont souvent des troubles du sommeil. Les raisons peuvent en être par exemple des douleurs ou les effets secondaires d’un traitement, mais aussi les peurs et les soucis, dus par exemple à l’évolution future de la maladie ou à la crainte de perdre son poste de travail.

Comment les patients peuvent-ils alors s‘endormir plus vite et trouver un meilleur sommeil? Suivre les conseils suivants peut apporter de l’aide.

  • Ne vous prenez pas la tête! Essayez de vous détendre et ne pensez pas que vous êtes en train de perdre des heures de sommeil. Cela ne crée que du stress qui vous empêche de dormir.
  • Détendez-vous et pensez à quelque chose de beau, par exemple à des vacances prévues ou passées. Des exercices que vous pouvez faire au lit, comme une décontraction musculaire progressive, peuvent vous aider à vous détendre.
  • Ne mangez pas des mets trop lourds avant d‘aller au lit. Dans l’idéal, le dernier repas devrait avoir été pris plusieurs heures avant que vous alliez vous coucher. Quant à l’alcool, il ne doit être consommé qu’en quantité raisonnable, voire pas du tout.
  • Évitez d‘avoir de la lumière dans la chambre. De même, les appareils électroniques ne devraient pas être utilisés dans la chambre et être mis en mode silencieux pendant la nuit.
  • Veillez à ce que l‘air soit frais et pas trop chaud dans la chambre. On dort le mieux quand la température est d’environ 18 °C. Vous pouvez profiter d’aller au lit pour bien aérer encore une fois la pièce.
  • Si vous ne pouvez pas dormir quand vous avez les pieds froids, une bouillotte peut vous aider. 6 Ou alors vous pouvez porter des chaussettes au lit.
  • Constituez-vous un rituel d‘endormissement. Par exemple écouter de la musique lente et calme, lire quelques pages d’un livre ou vous rappeler consciemment les événements positifs de la journée qui vient de s’écouler. Ces conseils sont valables également pour les « mauvais » jours, où il convient par exemple de se souvenir d’une rencontre amicale, d’un bon repas, d’avoir eu moins de douleurs que le jour précédent etc.

Voilà juste quelques moyens pour vous permettre de mieux vous endormir. Vous pouvez essayer par vous-même ce qui vous convient le mieux et découvrir aussi d’autres facteurs qui peuvent vous être utiles.

Mais que faire si les troubles du sommeil persistent? Comme ils peuvent avoir aussi des causes physiques, vous devriez en parler avec votre médecin. Il peut vous conseiller par exemple de commencer un traitement psychologique si des peurs et des contraintes émotionnelles sont au premier plan. Les symptômes physiques, comme douleurs, nausées ou prurit peuvent en outre être atténués par un traitement adéquat. La prescription d’un somnifère devrait être ici le dernier choix. De plus, le médicament ne devrait être pris que pendant une courte période à cause des effets secondaires possibles.1

Informations complémentaires